Injection Botox Paris

BOTOX ou Toxine Botulique

Qu’est ce que la toxine botulique ?

Injection botox médecin esthétique Paris 17La toxine botulique est un médicament utilise depuis plus de 30 ans (1983) en neurologie, ophtalmologie, et stomatologie pour diminuer une contraction musculaire excessive responsable de pathologie diverses (torticolis, spasme des paupières,  trismus…)

L’Utilisation en esthétique repose sur une étude publiée en 1992 par 2 médecins canadiens, ophtalmologiste et dermatologue,  qui ont étudié l’action de la toxine botulique sur le traitement des rides inter sourcilières (rides du lion).  L’un de ces deux médecins, l’ophtalmologiste, a remarqué que chez ses patients traités par toxine botulique dans le cadre d’une pathologie ophtalmologique  il y avait une diminution nette des rides. Cette observation a conduit au démarrage d’une étude sur l’intérêt de la toxine botulique dans les traitements des rides du haut du visage.

En esthétique la toxine botulique est utilisée depuis 2006 pour diminuer la contraction de certains muscles du tiers supérieur du visage responsable de l’apparition de certaines rides. Les doses de toxines botuliques utilisées en esthétique sont bien inférieures à celles utilisées dans les autres domaines de la médecine.

Les Indications du Botox

Rides inter-sourcilières – Rides  frontales  – Rides de la patte d’oie

botox-2Certaines indications du tiers inférieur du visage peuvent être traitées par la toxine botulique mais sans autorisation et avec des risques d’asymétrie non négligeables.

Les traitements par toxine botulique sont très efficaces et apportent une grande satisfaction. Ils atténuent les rides et rendent le visage plus serein et  reposé tout en gardant un vrai naturel si il est injecté avec modération

Rides inter-sourcilières

Communément appelées rides du lion, les rides inter sourcilières seront très atténuées par la toxine botulique. Mais la cassure des rides restera car la toxine botulique immobilise les muscles responsables de l’apparition de ces rides sans toutefois remplir la cassure.

Le traitement à la toxine botulique aboutira à l’ouverture du regard qui sera serein et reposé.

Rides de la patte d’oie

Ce sont les rides horizontales situées sur le côté externe des yeux. Elles seront nettement atténuées par le traitement à la toxine  botulique. Souvent associé au traitement des rides du lion, le regard s’ouvrira et la queue  du sourcil sera relevée.

Rides du front

La toxine botulique est le seul réel traitement des rides frontales. Il faut s’adresser à un médecin expérimenté pour traiter cette zone car l’analyse de la contraction du front est importante avant d’envisager le traitement. Celui-ci sera différent selon que le front est grand  ou court et les sourcils naturellement bas ou hauts, selon que  la contraction est  intense ou faible et plus ou moins localisée ou étendue.

Conseil du Docteur Anne Grand Vincent

Préférez un traitement modéré pour éviter le visage trop lisse et figé  pouvant manquer de naturel .

Espacer les injections d’au moins trois mois afin de ne pas épuiser l’effet de la toxine botulique à  long terme.

Ne pas masser les zones traitées pendant 48 heures pour éviter la diffusion vers d’autres zones.

  • Durée d’action de la toxine botulique
    La durée d’action de la toxine botulique est de 3 à 6 mois il est donc un conseillé de faire ce traitement deux fois par an en moyenne.
    La durée d’action est très variable d’un patient à un autre et d’une séance à l’autre chez un même patient.
    Elle peut varier avec le temps car certains patients peuvent développer une résistance à la toxine botulique. L’action de la toxine botulique apparaît trois à cinq jours après l’injectio
  • Quelles sont les suites?
    Les injections de toxines botuliques sont peu douloureuses. Elles ne laissent le plus souvent aucune trace d’hématome ou d’ œdème.
    Son effet apparaît progressivement 3 à 5 jours plus tard pour être optimale vers le 7ème jour. Il est conseillé de revoir le patient en consultation après une dizaine de jours pour consolider le traitement c’est-à-dire objectiver le résultat : Est ce suffisant ? Dois-je en rajouter pour augmenter l’intensité du lissage de la zone. ?
  • Toxine botulique et migraine
    Certains patients migraineux voient une diminution de leur crise après le traitement. D’autres au contraire ressentiront une migraine après le traitement. Elle sera traitée par les antalgiques habituels.
    Plus classiquement les suites sont simples avec parfois un léger mal de tête lorsque le produit s’installe.
  • Effets indésirables
    Le plus souvent il n’y a aucun effet indésirable suivant le traitement par la toxine botulique.
    Dans de rares cas on peut observer certains effets secondaires si le produit a diffusé vers des muscles auxquels il n’était pas destiné.
    Une telle diffusion pourrait entraîner :
    – Une baisse de la paupière ou de la partie interne du sourcil dans le cadre du traitement des rides du lion
    – Un abaissement ou une surélévation trop importante du sourcil dans le cadre du traitement des rides du front
    – Une accentuation ou une création d’une poche de malaire, petit gonflement situé sous le cerne et marqueur d’un affaiblissement du drainage lymphatique , dans le cadre du traitement des rides de la patte d’oie.

    Ceux-ci sont toujours évitables : On recommande de ne pas masser les zones traitées pendant 48 heures.

  • Contre-indications
    Il existe peu de cas de contre-indication au traitement par la toxine botulique si ce n’est l’existence d’une maladie neuro musculaire.